Ateliers Montessori dans les crèches

J’offre la possibilité de me déplacer dans les EAJE (crèches, micro-crèches), les RAM, les MAM et tout lieux d’accueil de jeunes enfants pour proposer des ateliers Montessori 0/36 mois.

Ces ateliers en immersion ont pour but de favoriser l’autonomie de l’enfant et de développer ses capacités motrices. Le matériel proposé est concret, progressif, précis, en un seul exemplaire. Chaque enfant pourra le manipuler autant de fois qu’il le voudra, à son rythme.

Déroulement d’un atelier

L’éducatrice se présente aux enfants puis installe son matériel. Elle explique le déroulement de l’atelier et les règles à respecter. Pendant l’atelier, les enfants choisissent seuls leur activité. L’éducatrice présente l’utilisation du matériel et permet aux enfants de le manipuler autant de temps qu’ils le souhaite. Tout le matériel est à portée d’enfant, présenté sur un plateau ou une corbeille afin que l’enfant puisse le transporter et s’installer sur un tapis ou une table. Les enfants peuvent également observer leurs camarades sans choisir d’activité.

Chaque matériel n’existe qu’en un seul exemplaire.

Ce libre choix et l’unicité du matériel permettent de développer chez l’enfant :

  • La répétition : l’enfant peut manipuler les activités autant de fois et pendant autant de temps qu’il le souhaite. Cela répond à un besoin de construction. Il expérimente, fait des choix, confirme ses impressions, coordonne ses mouvements. L’enfant a ainsi l’opportunité d’aller au bout de ses besoins.
  • La concentration : en manipulant ce matériel attractif, faisant souvent appel à l’imitation de l’adulte, l’enfant développe une forte capacité de concentration.
  • La volonté : le libre choix permet à l’enfant de suivre son propre rythme. Quand l’enfant manipule plusieurs fois le même exercice, il exerce sa volonté. De plus, l’activité est initiée par lui et non pas par l’adulte.
  • L’autodiscipline : libre d’agir, son seul but est de chercher une activité qui réponde à ses besoins. Il perd son intérêt pour des actes désordonnés. L’autodiscipline émerge de la concentration et de la liberté et non pas de l’autorité et de la contrainte.

Modalités :

  • L’éducatrice amène le matériel dont elle a besoin. La structure d’accueil prévoit des tables et/ou des tapcrèchesis pour les enfants.
  • La salle dédiée à l’atelier doit être prête à être utilisée à l’arrivée de l’éducatrice. Celle-ci la remettra en état à l’issue de l’atelier.
  • Interventions possible dans les structures d’accueil : crèches multi-accueil, crèches parentales, crèches familiales, RAM, MAM, LAEP, …
  • Possibilité d’instaurer un rythme hebdomadaire ou mensuel.
  • Possibilité de formation des équipes en parallèle.

Enregistrer

Facebooktwitterpinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *